MARCEL PROUST RENCONTRE NICOLAS DE STAEL

Nicolas de STAEL, Fleurs, 1952, huile sur toile, 147 x 98 cm, Collection privée

Une heure n’est pas qu’une heure, c’est un vase rempli de parfums, de sons, de projets et De climats.

Marcel PROUST, Le Temps retrouvé, 1927

Une image offerte par la vie nous apporte en réalité, à ce moment-là, des sensations multiples et différentes. La vue, par exemple, de la couverture d’un livre déjà lu a tissé dans les caractères de son titre les rayons de lune d’une lointaine nuit d’été. Le goût du café au lait matinal nous apporte cette vague espérance d’un beau temps qui jadis si souvent, pendant que nous le buvions dans un bol de porcelaine blanche, crémeuse et plissée, qui semblait du lait durci, se mit à nous sourire dans la claire incertitude du petit jour. Une heure n’est pas qu’une heure, c’est un vase rempli de parfums, de sons, de projets et de climats.

Laisser un commentaire