All posts filed under: The Poetic Match

PATTI SMITH RENCONTRE FRITZ SCHOLDER : « When suddenly Johnny gets the feeling he’s being surrounded by / Horses, horses, horses, horses / Coming in in all directions / White shining silver studs with their nose in flames, / He saw horses, horses, horses, horses, horses, horses, horses, horses. » / « Quand soudain Johnny sentit qu’il était entouré par des chevaux / Qui venaient de toutes les directions / Des clous argentés chauffés à blanc avec leur nez en flammes / Il vit des chevaux »

Fritz Scholder, Four Indian Riders, 1967, huile sur toile, 60 x 72 cm, Collection de Mr. and Mrs. William Metcalf When suddenly Johnny gets the feeling he’s being surrounded by Horses, horses, horses, horses Coming in in all directions White shining silver studs with their nose in […]

Publicités
Leave a comment

CHARLES BAUDELAIRE RENCONTRE ANDREW WYETH « Comme un visage en pleurs que les brises essuient, L’air est plein du frisson des choses qui s’enfuient » / « Like a tear-stained face being dried by the breeze, The air is full of the shudders of things that flee »

Andrew Wyeth, Her Room, 1963. tempera, Farnsworth Art Museum, Rockland, Maine Comme un visage en pleurs que les brises essuient, L’air est plein du frisson des choses qui s’enfuient Charles Baudelaire, « Le crépuscule du matin », Les Fleurs du Mal, 1857 La diane chantait dans les […]

Leave a comment

JACQUES PREVERT RENCONTRE JEAN LOUP SIEFF « Il a mis le café / Dans la tasse / Il a mis le lait / Dans la tasse de café / Il a mis le sucre / Dans le café au lait / Avec la petite cuiller / Il a tourné / Il a bu le café au lait / Et il a reposé la tasse / Sans me parler » / « He poured the coffee Into the cup / He put the milk Into the cup of coffee / He put the sugar Into the coffee with milk / With a small spoon / He churned / He drank the coffee / And he put down the cup / Without any word to me »

Jean Loup Sieff, Judy, New York, 1964, photographie, n. c., Collection privée Il a mis le café Dans la tasse Il a mis le lait Dans la tasse de café Il a mis le sucre Dans le café au lait Avec la petite cuiller Il a […]

Leave a comment

KHALIL GIBRAN RENCONTRE GARANCE DENAUX « Nul ne peut atteindre l’aube / sans passer par le chemin de la nuit / En tout homme réside deux êtres / L’un éveillé dans l’obscurité / L’autre assoupi dans la lumière » / « One may not reach the dawn / save by the path of the night In every man lives two beings / The first one awake in the darkness / The other one asleep in the light »

La Rencontre poétique de Garance Denaux, à retrouver sur http://www.garancedenaux.com Garance Denaux, Explosion, 2001, huile sur papier, 60 x 80 cm, Collection privée  Nul ne peut atteindre l’aube sans passer par le chemin de la nuit En tout homme réside deux êtres L’un éveillé dans […]

Leave a comment

LEONARD COHEN RENCONTRE MARC CHAGALL « Dance me to your beauty with a burning violin / Dance me through the panic ’til I’m gathered safely in / Lift me like an olive branch and be my homeward dove / Dance me to the end of love » / « Fais moi danser jusqu’à voir ta beauté sur un air de violon se consumant / Fais moi danser malgré la panique jusqu’à ce que je sois en paix / Soulève-moi comme un rameau d’olivier et soit la colombe me montrant le chemin / Fais moi danser jusqu’à la fin de l’amour »

Marc Chagall, Esquisse définitive pour la peinture murale du Metropolitan Opera, Lincoln Art Center, New York : Le Triomphe de la musique, 1966, gouache sur toile, The MET, New York Dance me to your beauty with a burning violin Dance me through the panic ’til I’m gathered […]

Leave a comment

ALLEN GINSBERG RENCONTRE JASPER JOHNS « I don’t feel good don’t bother me. I won’t write my poem till I’m in my right mind. America when will you be angelic? When will you take off your clothes?  » / « Je ne me sens pas bien, laisse-moi. J’écrirai mon poème quand je serai dans un bon état d’esprit. Amérique, quand deviendras-tu angélique ? Quand te mettras-tu à nu ? »

Jasper Johns, Flag, 1957, huile sur papier, 30.5 x 42.5 cm, MET Museum, New York I don’t feel good don’t bother me.  I won’t write my poem till I’m in my right mind.  America when will you be angelic?  When will you take off your clothes?  […]

Leave a comment

OSCAR WILDE RENCONTRE RENE MAGRITTE « Un homme qui ne pense pas par lui-même ne pense pas du tout. » / « A man who does not think for himself does not think at all. »

René Magritte, Not to be Reproduced, 1937, huile sur toile, 81.3 cm × 65 cm, Museum Boijmans Van Beuningen, Rotterdam Un homme qui ne pense pas par lui-même ne pense pas du tout. A man who does not think for himself does not think at all. Oscar Wilde, Aphorisme, 1880

Leave a comment

ALBERT CAMUS RENCONTRE GUSTAV KLIMT « L’automne est un deuxième printemps où chaque feuille est une fleur. » / « Autumn is a second spring when every leaf is a flower »

Gustav Klimt, Forêt de hêtres, 1903, huile sur toile, 110 x 110 cm, Collection privée L’automne est un deuxième printemps où chaque feuille est une fleur. Autumn is a second spring when every leaf is a flower Albert Camus

Leave a comment

VICTOR HUGO RENCONTRE CY TWOMBLY « Le soleil s’est couché ce soir dans les nuées. Demain viendra l’orage, et le soir, et la nuit ; Puis l’aube, et ses clartés de vapeurs obstruées ; » / « This evening, the sun is setting behind high clouds. Tomorrow, the storm will come, and the evening, and the night Then dawn will clear the misty veil; »

Cy Twombly, Sunset, Gaeta, 2009, impression sur carton, n.c., Collection Privée Le soleil s’est couché ce soir dans les nuées. Demain viendra l’orage, et le soir, et la nuit ; Puis l’aube, et ses clartés de vapeurs obstruées ; This evening, the sun is setting behind high clouds. […]

Leave a comment

MARIA RILKE RENCONTRE BRAQUE « Si votre quotidien vous paraît pauvre, ne l’accusez pas. Accusez-vous vous-même de ne pas être assez poète pour appeler à vous ses richesses »

Georges Braque, Paysage à l’Estaque, 1906, Musée de l’Annonciade, Saint-Tropez Si votre quotidien vous paraît pauvre, ne l’accusez pas. Accusez-vous vous-même de ne pas être assez poète pour appeler à vous ses richesses  If your everyday life seems poor, don’t blame it; blame yourself; admit to yourself […]

Leave a comment

CHARLES BAUDELAIRE RENCONTRE RENE MAGRITTE « Vous êtes assis et vous fumez ; vous croyez être assis dans votre pipe, et c’est vous que votre pipe fume ; c’est vous qui vous exhalez sous la forme de nuages bleuâtres » / « You are sitting and smoking; you believe that you are sitting in your pipe, and that your pipe is smoking you; »

René Magritte, La Lampe philosophique, 1936, huile sur toile, 26 x 65 cm, actuellement au Centre Pompidou pour l’exposition « Magritte, la trahison des images », Paris Vous êtes assis et vous fumez ; vous croyez être assis dans votre pipe, et c’est vous que votre pipe […]

Leave a comment

LOUIS ARAGON RENCONTRE HELMUT NEWTON « Pendant tout ce long jour assise à son miroir / À ranimer les fleurs sans fin de l’incendie / Sans dire ce qu’une autre à sa place aurait dit / Elle martyrisait à plaisir sa mémoire / C’était au beau milieu de notre tragédie / Le monde ressemblait à ce miroir maudit »

Helmut Newton, Bergstrom over Paris, 1976, polaroid, 7.3 x 9.5 cm, Collection privée Pendant tout ce long jour assise à son miroir  À ranimer les fleurs sans fin de l’incendie  Sans dire ce qu’une autre à sa place aurait dit Elle martyrisait à plaisir sa mémoire  C’était […]

Leave a comment