All posts tagged: Le Bateau Ivre

RIMBAUD RENCONTRE VAN GOGH « J’ai révé la nuit verte aux neiges éblouies, / Baiser montant aux yeux des mers avec lenteurs, / La circulation des sèves inouïes / Et l’éveil jaune et bleu des phosphores chanteurs ! » – « I have dreamed of the green night of the dazzled snowsThe kiss rising slowly to the eyes of the seas,The circulation of undreamed-of saps, And the yellow-blue awakenings of singing phosphorus! »

Vincent Van Gogh, Le Semeur, 1888, huile sur toile, 32 x 40 cm, Rijksmuseum Vincent Van Gogh, Amsterdam  J’ai révé la nuit verte aux neiges éblouies,  Baiser montant aux yeux des mers avec lenteurs,  La circulation des sèves inouïes  Et l’éveil jaune et bleu des phosphores chanteurs !  I have […]

Leave a comment

RIMBAUD RENCONTRE TURNER « Je sais les cieux crevant en éclairs, et les trombes / Et les ressacs et les courants : je sais le soir, / L’Aube exaltée ainsi qu’un peuple de colombes, / Et j’ai vu quelquefois ce que l’homme a cru voir ! » / « I know the skies bursting with lightning, and the waterspouts / And the surf and the currents; I know the evening, / And dawn as exalted as a flock of doves / And at times I have seen what man thought he saw! »

La Rencontre poétique de Manon Inami Joseph Mallord William Turner, Négriers jetant par-dessus bord les morts et les mourants – un typhon approche, 1840,  huile sur toile, 90.8 × 122.6 cm, Musée des beaux-Arts, Boston Je sais les cieux crevant en éclairs, et les trombes Et les ressacs et les courants […]

1 comment

RIMBAUD RENCONTRE KANDINSKY « Comme je descendais des Fleuves impassibles, Je ne me sentis plus guidé par les haleurs : Des Peaux-Rouges criards les avaient pris pour cibles, Les ayant cloués nus aux poteaux de couleurs. » / « As I floated down impassive Rivers, I felt myself no longer pulled by ropes: The Redskins took my hauliers for targets, And nailed them naked to their painted posts. »

Vassily Kandinsky, Composition IX, 1936, huile sur toile, 113.5 x 195 cm, Centre Pompidou, Paris Comme je descendais des Fleuves impassibles, Je ne me sentis plus guidé par les haleurs : Des Peaux-Rouges criards les avaient pris pour cibles, Les ayant cloués nus aux poteaux de […]

Leave a comment