All posts filed under: Matisse

GUILLAUME APOLLINAIRE RENCONTRE HENRI MATISSE « IL EST GRAND TEMPS DE RALLUMER LES ÉTOILES »

Henri Matisse, Icare (Jazz), 1947, planche gravée en couleur exécutée au pochoir, Centre Pompidou, Paris  IL EST GRAND TEMPS DE RALLUMER LES ÉTOILES Guillaume Apollinaire, Les Mamelles de Tiresias, 1917 Me voici donc revenu parmi vous J’ai retrouvé ma troupe ardente J’ai trouvé aussi une […]

Publicités
Leave a comment

VICTOR HUGO RENCONTRE HENRI MATISSE « La musique […] est la vapeur de l’art. Elle est à la poésie ce que la rêverie est à la pensée, ce que le fluide est au liquide, ce que l’océan des nuées est à l’océan des ondes. »

Henri Matisse, La musique, 1910, huile sur toile, 260 cm × 389 cm, The Hermitage, St. Petersburg La musique […] est la vapeur de l’art. Elle est à la poésie ce que la rêverie est à la pensée, ce que le fluide est au liquide, ce que l’océan des nuées est à […]

Leave a comment

OSCAR WILDE RENCONTRE MATISSE « Il faudrait communier avec la joie, la beauté, la couleur de la vie. Moins on parle des horreurs de la vie, mieux ça vaut. » / « One should sympathize with the colour, the beauty, the joy of life. The less said about life’s sores, the better. »

Henri Matisse, Le bonheur de vivre, 1906, huile sur toile, 176.5 cm × 240.7 cm, Barnes Foundation, Philadelphie Il faudrait communier avec la joie, la beauté, la couleur de la vie. Moins on parle des horreurs de la vie, mieux ça vaut. One should sympathize with the colour, the beauty, […]

Leave a comment

SULLY PRUDHOMME RENCONTRE MATISSE « Et sa pleine rondeur se lève / Et s’abaisse avec désespoir. / Mais elle a des heures de trêve : / Alors sous l’azur elle rêve, / Calme et lisse comme un miroir. »  

Henri Matisse, « Nu bleu II », 1952, papiers gouachés, découpés et collés sur papier marouflé sur toile, 116,2 x 88,9 cm, Centre Pompidou, Paris Et sa pleine rondeur se lève Et s’abaisse avec désespoir. Mais elle a des heures de trêve : Alors sous l’azur elle […]

Leave a comment