All posts filed under: Magritte

AGNES VARDA RENCONTRE MAGRITTE « Si on ouvrait les gens, on trouverait des paysages. Et moi, si on m’ouvrait, on trouverait des plages. » – « If we opened people up, we’d find landscapes. If we opened me up, we’d find beaches. »

René Magritte, La Victoire, 1939, huile sur toile, 74,5×53,5 cm, Collection particulière. Si on ouvrait les gens, on trouverait des paysages. Et moi, si on m’ouvrait, on trouverait des plages. — If we opened people up, we’d find landscapes. If we opened me up, we’d […]

1 comment

PHILIPPE SOUPAULT RENCONTRE RENE MAGRITTE « Cet oiseau noir dans ma tête / Ne se laisse pas apprivoiser / Il est comme un nuage qui se défile et qu’on n’attrape jamais comme la fumée entre les doigts et la brume sur les yeux »

Rene Magritte, Le principe d’incertitude, 1944, huile sur toile, 70 x 55 cm, Collection privée Cet oiseau noir dans ma tête Ne se laisse pas apprivoiser Il est comme un nuage qui se défile et qu’on n’attrape jamais comme la fumée entre les doigts et […]

Leave a comment

OSCAR WILDE RENCONTRE RENE MAGRITTE « Un homme qui ne pense pas par lui-même ne pense pas du tout. » / « A man who does not think for himself does not think at all. »

René Magritte, Not to be Reproduced, 1937, huile sur toile, 81.3 cm × 65 cm, Museum Boijmans Van Beuningen, Rotterdam Un homme qui ne pense pas par lui-même ne pense pas du tout. A man who does not think for himself does not think at all. Oscar Wilde, Aphorisme, 1880

Leave a comment

CHARLES BAUDELAIRE RENCONTRE RENE MAGRITTE « Vous êtes assis et vous fumez ; vous croyez être assis dans votre pipe, et c’est vous que votre pipe fume ; c’est vous qui vous exhalez sous la forme de nuages bleuâtres » / « You are sitting and smoking; you believe that you are sitting in your pipe, and that your pipe is smoking you; »

René Magritte, La Lampe philosophique, 1936, huile sur toile, 26 x 65 cm, actuellement au Centre Pompidou pour l’exposition « Magritte, la trahison des images », Paris Vous êtes assis et vous fumez ; vous croyez être assis dans votre pipe, et c’est vous que votre pipe […]

Leave a comment

LOUIS ARAGON RENCONTRE MAGRITTE « Tes yeux ont le mal d’horizon / Fou qui trouve assez bleu l’azur / A qui le ciel n’est pas prison / Il faut aimer à démesure / Ce n’est pas assez que raison »

René Magritte, Le faux miroir, 1928, huile sur toile, 54 x 80.9 cm, Museum of Modern Art, New York Tes yeux ont le mal d’horizon Fou qui trouve assez bleu l’azur A qui le ciel n’est pas prison Il faut aimer à démesure Ce n’est pas assez que […]

Leave a comment

SHAKESPEARE RENCONTRE MAGRITTE « Nous sommes faits de la même matière que les rêves » / « We are such stuff as dreams are made on »  

René Magritte, Tentative de l’Impossible, 1928, huile sur toile, 116 x 81 cm, Collection particulière Nous sommes faits de la même matière que les rêves We are such stuff as dreams are made on William Shakespeare, acte IV, scène 1, La Tempête, 1610 Nos divertissements sont finis. Ces acteurs, […]

1 comment

BAUDELAIRE RENCONTRE MAGRITTE « Celui qui regarde au dehors à travers une fenêtre ouverte ne voit jamais autant de choses que celui qui regarde une fenêtre fermée. » / « A man looking out of an open window never sees as much as the same man looking directly at a closed window. »

René Magritte, Lunette d’approche, 1963 , huile sur toile, 76 x 115 cm, Menil Collection, Houston Celui qui regarde au dehors à travers une fenêtre ouverte ne voit jamais autant de choses que celui qui regarde une fenêtre fermée. A man looking out of an […]

2 comments

ROMAIN GARY RENCONTRE MAGRITTE « L’amour, tu sais, ce dont il a le plus besoin, c’est l’imagination. Il faut que chacun invente l’autre avec toute son imagination, avec toutes ses forces et qu’il ne cède pas un pouce de terrain à la réalité ; alors là, lorsque deux imaginations se rencontrent… Il n’y a rien de plus beau ! »

  René Magritte, Les Amants, 1928, huile sur toile, 54 x 73 cm, MOMA, New York L’amour, tu sais, ce dont il a le plus besoin, c’est l’imagination. Il faut que chacun invente l’autre avec toute son imagination, avec toutes ses forces et qu’il ne […]

1 comment

ELUARD RENCONTRE MAGRITTE « Sur les champs sur l’horizon / Sur les ailes des oiseaux / Et sur le moulin des ombres / J’écris ton nom »

René Magritte, La Promesse, 1950, huile sur toile, 70 x 50 cm, Musée Magritte, Bruxelles Sur les champs sur l’horizon Sur les ailes des oiseaux Et sur le moulin des ombres J’écris ton nom Paul Eluard, « Liberté » dans Au rendez-vous allemand, 1945 Sur mes […]

Leave a comment