All posts tagged: Aragon

ARAGON RENCONTRE RUSSOLO « Tes yeux sont si profonds qu’en me penchant pour boire / J’ai vu tous les soleils y venir se mirer / S’y jeter à mourir tous les désespérés / Tes yeux sont si profonds que j’y perds la mémoire »

Luigi Russolo, Chioma, 1911, huile sur toile, Collection privée  Tes yeux sont si profonds qu’en me penchant pour boire J’ai vu tous les soleils y venir se mirer S’y jeter à mourir tous les désespérés Tes yeux sont si profonds que j’y perds la mémoire Louis […]

Publicités
Leave a comment

MARIA RILKE RENCONTRE MIRO « Danser, Est-ce remplir un vide ? Est-ce taire un cri ? C’est la vie de nos astres rapides prise au ralenti »

Joan Miró, Portrait d’une danseuse, 1928, Bouchon de liège, plume et épingle à chapeau sur carton peint, 100 x 80 cm, Centre Pompidou, Paris Danser, Est-ce remplir un vide ? Est-ce taire un cri ? C’est la vie de nos astres rapides prise au ralenti. Rainer […]

Leave a comment

ARAGON RENCONTRE DICORCIA « Sauras-tu jamais ce qui me traverse / Ce qui me bouleverse et qui m’envahit / Sauras-tu jamais ce qui me transperce / Ce que j’ai trahi quand j’ai tressailli »  

La Rencontre poétique de Clara Delaporte, à retrouver sur la page Clara Delaporte  Philip-Lorca DiCorcia, Marilyn, 28 Years Old; Las Vegas, Nevada; 30 $, 1990-92, 2015, chromogenic color print, 24 x 35 cm, MOMA, New York Sauras-tu jamais ce qui me traverse Ce qui me bouleverse et qui […]

Leave a comment

ARAGON RENCONTRE CHAGALL « Rien n’est si fort ni le feu ni la foudre / Que mon Paris défiant les dangers / Rien n’est si beau que ce Paris que j’ai »

Marc Chagall, Les mariés de la Tour Eiffel, 1938-1939, huile sur toile, 150 x 136 cm, Centre Pompidou, Paris Rien n’est si fort ni le feu ni la foudre Que mon Paris défiant les dangers Rien n’est si beau que ce Paris que j’ai Louis […]

Leave a comment

ARAGON RENCONTRE DELACROIX « Tu rêves les yeux large ouverts / Que se passe-t-il donc que j’ignore / Devant toi dans l’imaginaire »

Eugène Delacroix, Jeune orpheline au cimetière, 1824, huile sur toile, 65 x 54 cm, Musée du Louvre, Paris Tu rêves les yeux large ouverts Que se passe-t-il donc que j’ignore Devant toi dans l’imaginaire Louis Aragon, « Tu rêves les yeux large ouverts »  dans Elsa, 1959 […]

1 comment

ARAGON RENCONTRE CAILLEBOTTE « C’est promis je ne parlerai plus du passé / Tout part d’aujourd’hui sur tes pas / Ce qu’il me reste de vie est un pli de ta robe »

La Rencontre poétique d’Alice de Ferran Gustave Caillebotte, Jeune homme à la fenêtre, 1875, huile sur toile, Collection privée, New York C’est promis je ne parlerai plus du passé Tout part d’aujourd’hui sur tes pas Ce qu’il me reste de vie est un pli de […]

1 comment