All posts tagged: Oscar Wilde

OSCAR WILDE RENCONTRE RENE MAGRITTE « La Vie imite l’Art bien plus que l’Art n’imite la vie »

Rene Magritte, La condition humaine II, 1935, huile sur toile, 100 x 73 cm, collection Simon Spierer, Genève. La Vie imite l’Art bien plus que l’Art n’imite la vie. Life imitates art far more than art imitates life. Oscar Wilde     Publicités

Publicités
Leave a comment

OSCAR WILDE RENCONTRE RENE MAGRITTE « Les choses sont parce que nous les voyons, et ce que nous voyons, et comment nous le voyons, dépend des arts qui nous ont influencés. Regarder une chose et la voir sont deux actes très différents »

René Magritte, La Condition humaine, 1933, huile sur toile, 54 x 73 cm, The National Gallery of Art, Washington, DC, USA Les choses sont parce que nous les voyons, et ce que nous voyons, et comment nous le voyons, dépend des arts qui nous ont influencés. […]

Leave a comment

OSCAR WILDE RENCONTRE RENE MAGRITTE « Un homme qui ne pense pas par lui-même ne pense pas du tout. » / « A man who does not think for himself does not think at all. »

René Magritte, Not to be Reproduced, 1937, huile sur toile, 81.3 cm × 65 cm, Museum Boijmans Van Beuningen, Rotterdam Un homme qui ne pense pas par lui-même ne pense pas du tout. A man who does not think for himself does not think at all. Oscar Wilde, Aphorisme, 1880

Leave a comment

OSCAR WILDE RENCONTRE MATISSE « Il faudrait communier avec la joie, la beauté, la couleur de la vie. Moins on parle des horreurs de la vie, mieux ça vaut. » / « One should sympathize with the colour, the beauty, the joy of life. The less said about life’s sores, the better. »

Henri Matisse, Le bonheur de vivre, 1906, huile sur toile, 176.5 cm × 240.7 cm, Barnes Foundation, Philadelphie Il faudrait communier avec la joie, la beauté, la couleur de la vie. Moins on parle des horreurs de la vie, mieux ça vaut. One should sympathize with the colour, the beauty, […]

Leave a comment

OSCAR WILDE RENCONTRE SANDRO BOTTICELLI « Seule la beauté est à l’abri des outrages du temps. Les philosophies s’effritent comme du sable, les croyances se succèdent les unes les autres, mais ce qui est beau est une joie en toutes saisons, une jouissance éternelle. » / « Beauty is the only thing that time cannot harm. Philosophies fall away like sand, creeds follow one another, but what is beautiful is a joy for all seasons, a possession for all eternity. »

  Sandro Botticelli, La naissance de Vénus, 1484–1486, tempera maigre, 1,72 m x 2,78 m, Galerie des Offices, Florence Seule la beauté est à l’abri des outrages du temps. Les philosophies s’effritent comme du sable, les croyances se succèdent les unes les autres, mais ce qui est beau est […]

Leave a comment