OSCAR WILDE RENCONTRE RENE MAGRITTE « Les choses sont parce que nous les voyons, et ce que nous voyons, et comment nous le voyons, dépend des arts qui nous ont influencés. Regarder une chose et la voir sont deux actes très différents »

Laisser un commentaire
Oscar Wilde, Philosophie, Poésie, René Magritte

6a00e553c8c40f8833010536cc48ee970c-500wi

René Magritte, La Condition humaine, 1933, huile sur toile, 54 x 73 cm, The National Gallery of Art, Washington, DC, USA

Les choses sont parce que nous les voyons, et ce que nous voyons, et comment nous le voyons, dépend des arts qui nous ont influencés. Regarder une chose et la voir sont deux actes très différents.

Oscar Wilde, « Le déclin du mensonge », Intentions, 1928

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s