All posts tagged: Poésie

JULES SUPERVIELLE RENCONTRE SALVADOR DALI « Le soleil sur Vénus se lève; / Sur la planète un petit bruit. / Est-ce une barque qui traverse / Sans rameur un lac endormi, / Est-ce un souvenir de la Terre / Venu gauchement jusqu’ici, / Une fleur tournant sur sa tige / Son visage vers la lumière / Parmi ces roseaux sans oiseaux / Piquant l’inhumaine atmosphère? »

Salvador Dali, La Rose méditative, 1958, huile sur toile, 36 x 28 cm, Huntsville, USA Le soleil sur Vénus se lève;  Sur la planète un petit bruit.  Est-ce une barque qui traverse  Sans rameur un lac endormi,  Est-ce un souvenir de la Terre  Venu gauchement jusqu’ici,  Une fleur […]

Publicités
1 comment

MAURICE RALLIANT RENCONTRE EDWARD MUNCH « Et, ses grands yeux ouverts aux étoiles, / la Nuit enivre de secret ses extases moroses, / Aspire avec longueur le magique des choses. »

Edward Munch, La nuit étoilée, 1923, huile sur toile, 121 x 99,5 cm, Oslo, Musée Munch Et — ses grands yeux ouverts aux étoiles — la Nuit  Enivre de secret ses extases moroses,  Aspire avec longueur le magique des choses. Maurice Ralliant, « Sonnet », Paysages et paysans, 1899 À […]

Leave a comment

PAUL VERLAINE RENCONTRE EGON SCHIELE « Souvenir, souvenir, que me veux-tu ? L’automne / Faisait voler la grive à travers l’air atone, / Et le soleil dardait un rayon monotone / Sur le bois jaunissant où la bise détone. » / « Memory, memory, what do you want from me? I remember /Autumn made the thrush fly through the lifeless air, / And the sun launched a monotonous ray where / The north wind exploded in a wood growing yellower. »

Egon Schiele, Quatre arbres, 1917, huile sur toile, n.c., Osterreichische Galerie Belvedere, Vienne Souvenir, souvenir, que me veux-tu ? L’automne Faisait voler la grive à travers l’air atone, Et le soleil dardait un rayon monotone Sur le bois jaunissant où la bise détone. Memory, memory, what […]

Leave a comment

VERHAEREN RENCONTRE PICASSO « Il est ainsi de pauvres gens, / Aux gestes las et indulgents, / Sur qui s’acharne la misère, / Au long des plaines de la terre. »

  Pablo Picasso, Les pauvres au bord de la mer, 1903, huile sur le panneau du bois, 105 x 69 cm, National Gallery of Art, Washington Il est ainsi de pauvres gens,  Aux gestes las et indulgents,  Sur qui s’acharne la misère,  Au long des plaines […]

Leave a comment

CELINE RENCONTRE VAN GOGH « Il est venu tant de monde dans ma chambre. Ils ont dit des choses. Ils ne m’ont pas dit grand-chose. Ils sont partis. »

  Vincent Van Gogh, La Chambre de Van Gogh à Arles, 1889, huile sur toile, 57,5 x 74 cm, Musée d’Orsay, Paris Il est venu tant de monde dans ma chambre. Ils ont dit des choses. Ils ne m’ont pas dit grand-chose. Ils sont partis. Louis Ferdinand […]

Leave a comment

BAUDELAIRE RENCONTRE RODIN « J’ai plus de souvenirs que si j’avais mille ans. / Un gros meuble à tiroirs encombré de bilans, / De vers, de billets doux, de procès, de romances, / Avec de lourds cheveux roulés dans des quittances, / Cache moins de secrets que mon triste cerveau. » / « I have more memories than if I’d lived a thousand years. / A heavy chest of drawers cluttered with balance-sheets, / Processes, love-letters, verses, ballads, / And heavy locks of hair enveloped in receipts, / Hides fewer secrets than my gloomy brain. »

Auguste Rodin, Le Penseur, 1881-1882, bronze, Musée Rodin, Paris J’ai plus de souvenirs que si j’avais mille ans. Un gros meuble à tiroirs encombré de bilans, De vers, de billets doux, de procès, de romances, Avec de lourds cheveux roulés dans des quittances, Cache moins de […]

1 comment

APOLLINAIRE RENCONTRE NICKIE ZIMOV « Nous lirons dans le même lit Au livre de ton corps lui-même – C’est un livre qu’au lit on lit – Nous lirons le charmant poème / Des grâces de ton corps joli »

Nickie Zimov, The Brightest Of Days, 2015, 51 x 79 cm, Collection privée Nous lirons dans le même lit Au livre de ton corps lui-même – C’est un livre qu’au lit on lit – Nous lirons le charmant poème Des grâces de ton corps joli Guillaume […]

1 comment

ROUSSEAU RENCONTRE BIERSTADT «La terre offre à l’homme dans l’harmonie des trois règnes un spectacle plein de vie, d’intérêt et de charmes, le seul spectacle au monde dont ses yeux et son cœur ne se lassent jamais. Plus un contemplateur a l’âme sensible, plus il se livre aux extases qu’excite en lui cet accord. Une rêverie douce et profonde s’empare alors de ses sens. »  

La Rencontre poétique de Yolande d’Espalungue Albert Bierstadt, Among the Sierra Nevada mountains, 1868, huile sur toile, 183 x 305 cm, Smithsonian American Art Museum, Washington La terre offre à l’homme dans l’harmonie des trois règnes un spectacle plein de vie, d’intérêt et de charmes, le seul […]

Leave a comment

SULLY PRUDHOMME RENCONTRE HIROSHIGE « Il pleut. J’entends le bruit égal des eaux ; Le feuillage, humble et que nul vent ne berce, Se penche et brille en pleurant sous l’averse ; Le deuil de l’air afflige les oiseaux. »

  Utagawa Kuniyoshi, Ochanomizu sous la pluie, ère Edo, 26 x 34.9 cm, Metropolitan Museum of Art, New York Il pleut. J’entends le bruit égal des eaux ; Le feuillage, humble et que nul vent ne berce, Se penche et brille en pleurant sous l’averse ; Le […]

1 comment

KODA ROHAN RENCONTRE MAX ERNST « Au clair de Lune / je laisse ma barque / Pour entrer dans le ciel » / «  In the moonlight / I leave my fishing boat / to enter the whole sky »

Max Ernst, Naissance de l’Univers, 1969, huile sur toile, 92 x 73 cm, Collection privée Au clair de Lune je laisse ma barque Pour entrer dans le ciel In the moonlight I leave my fishing boat to enter the whole sky Koda Rohan, Haiku, 1923

Leave a comment

JACQUES PREVERT RENCONTRE JEFF KOONS « cela fait trois jours qu’il n’a pas mangé et il a beau se répéter depuis trois jours ça ne peut pas durer ça dure trois jours trois nuits sans manger » / « one two three he hasn’t had anything to eat for three days and he may be saying to himself for three days it can’t go on it does three days three nights nothing to eat »

La Rencontre poétique d’Adrien Le Calvé  Jeff Koons, Cake, 1995, huile sur toile, 318.5 x 295.6 cm, Collection privée un deux trois cela fait trois jours qu’il n’a pas mangé et il a beau se répéter depuis trois jours ça ne peut pas durer ça dure trois […]

Leave a comment

PLATON RENCONTRE WATERHOUSE « La musique est une loi morale. Elle donne une âme à nos coeurs, des ailes à la pensée, un essor à l’imagination. Elle est un charme à la tristesse, à la gaité, à la vie, à toute chose.» / «  Music is a moral law. It gives a soul to the universe, wings to the mind, flight to the imagination. A charm to sadness, and life to everything. »  

John William Waterhouse, Sainte Cecile, 1895, huile sur toile, 123,3 x 200,7 cm, Collection privée La musique est une loi morale. Elle donne une âme à nos coeurs, des ailes à la pensée, un essor à l’imagination. Elle est un charme à la tristesse, à la […]

Leave a comment