OSCAR WILDE RENCONTRE SANDRO BOTTICELLI « Seule la beauté est à l’abri des outrages du temps. Les philosophies s’effritent comme du sable, les croyances se succèdent les unes les autres, mais ce qui est beau est une joie en toutes saisons, une jouissance éternelle. » / « Beauty is the only thing that time cannot harm. Philosophies fall away like sand, creeds follow one another, but what is beautiful is a joy for all seasons, a possession for all eternity. »

Laisser un commentaire
Botticelli, Oscar Wilde, Philosophie, The Poetic Match

 

la-naissance-de-venus-sandro-botticelli-14771.jpgSandro Botticelli, La naissance de Vénus, 1484–1486, tempera maigre, 1,72 m x 2,78 m, Galerie des Offices, Florence

Seule la beauté est à l’abri des outrages du temps. Les philosophies s’effritent comme du sable, les croyances se succèdent les unes les autres, mais ce qui est beau est une joie en toutes saisons, une jouissance éternelle.


Beauty is the only thing that time cannot harm. Philosophies fall away like sand, creeds follow one another, but what is beautiful is a joy for all seasons, a possession for all eternity.

Oscar Wilde, Aphorismes, 1883

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s