All posts filed under: Kupka

JACQUES PREVERT RENCONTRE FRANTISEK KUPKA « Ils sont marrants les êtres / Ils tombent ils tombent toujours ils tombent comme la nuit et se lèvent comme le jour. »

Francisek Kupka, Chute, 1910-1913, huile sur toile, 74 x 84 cm, Centre Pompidou, Paris Ils sont marrants les êtres  Ils tombent ils tombent toujours ils tombent comme la nuit et se lèvent comme le jour. Jacques Prévert, « Tant bien que mal », Paroles, 1946 Ils sont marrants […]

Leave a comment

PASOLINI RENCONTRE KUPKA « La lumière est toujours égale à une autre lumière. Puis, elle se modifia : de lumière elle devint aube incertaine, une aube qui croissait, qui grandissait […] et l’espoir eut une nouvelle lumière » / « All light equal to all other light, the light like an uncertain morning a waxing dawn that spread all over (…) hope maybe, brighter than that new light »

Frantisek Kupka, Ordonnance sur verticales en jaune, 1913, Huile sur toile, 70 x 70 cm, Centre Pompidou, Paris La lumière est toujours égale à une autre lumière. Puis, elle se changea : de lumière elle devint aube incertaine une aube qui croissait, qui grandissait (…) et l’espoir […]

Leave a comment

BANVILLE RENCONTRE KUPKA «  Je suis seul, ô mon rêve! / Mon regard triste et pur / S’élève / Jusqu’au limpide azur. / Et d’anges ou d’oiselles / Dans l’éther bleu, je vois / Des ailes / Et j’écoute des voix. »

Frantisek Kupka, Le rêve, 1909, huile sur carton, 31,30 x 32 cm, Museum Bochum, Kunstsammlung Je suis seul, ô mon rêve! Mon regard triste et pur S’élève jusqu’au limpide azur. Et d’anges ou d’oiselles Dans l’éther bleu, Je vois des ailes Et j’écoute des voix. Théodore de Banville, […]

1 comment

RIMBAUD RENCONTRE KUPKA « L’étoile a pleuré rose au coeur de tes oreilles » / «  The star has wept rose-colour in the heart of your ears »

Frantisek Kupka, Mme Kupka parmi les plans verticaux (Mme Kupka among verticals), 1910, huile sur toile, MOMA, New York L’étoile a pleuré rose au coeur de tes oreilles, L’infini roulé blanc de ta nuque à tes reins La mer a perlé rousse à tes mammes vermeilles Et […]

2 comments