All posts filed under: Aragon

LOUIS ARAGON RENCONTRE EGON SCHIELE « Que ce soit dimanche ou lundi / Soir ou matin minuit midi / Dans l’enfer ou le paradis / Les amours aux amours ressemblent / C’était hier que je t’ai dit / Nous dormirons ensemble » / « Be it sunday or monday / Evening or morning, midnight midday / In hell or paradise Loves to loves ressemble / It was yesterday that I told you / We will sleep together »

Louis Aragon, « Nous dormirons ensemble », Le Fou d’Elsa, 1963 Que ce soit dimanche ou lundi Soir ou matin minuit midi Dans l’enfer ou le paradis Les amours aux amours ressemblent C’était hier que je t’ai dit Nous dormirons ensemble Be it sunday or monday Evening […]

Laisser un commentaire

LOUIS ARAGON RENCONTRE SHOJI UEDA « L’azur et ses voiles / Les bras de santé / Crèmes estivales / Sa grande beauté / Mais qu’elle en impose / À qui veut l’aimer / (Parler de la mer. / Autrement qu’en prose) »

  Shoji Ueda, Nude in the Dune, 1950, 23,5 x 21,5 cm, Museo Centro Nationale de Arte Reina Sofia, Madrid L’azur et ses voiles Les bras de santé Crèmes estivales Sa grande beauté Mais qu’elle en impose À qui veut l’aimer (Parler de la mer. Autrement qu’en […]

Laisser un commentaire

LOUIS ARAGON RENCONTRE PAUL NASH « BROUF / Fuite à jamais de l’amertume / Les prés magnifiques volants peints de frais / tournent / champs qui chancellent / Le point mort / Ma tête tinte et tant de crécelles / Mon cœur est en morceaux le paysage en miettes »

Paul Nash, Nous construisons un monde nouveau, 1918, huile sur toile, 91 cm x 71 cm, Imperial War Museum, Londres BROUF Fuite à jamais de l’amertume Les prés magnifiques volants peints de frais tournent champs qui chancellent Le point mort Ma tête tinte et tant de crécelles […]

Laisser un commentaire

LOUIS ARAGON RENCONTRE HELMUT NEWTON « Pendant tout ce long jour assise à son miroir / À ranimer les fleurs sans fin de l’incendie / Sans dire ce qu’une autre à sa place aurait dit / Elle martyrisait à plaisir sa mémoire / C’était au beau milieu de notre tragédie / Le monde ressemblait à ce miroir maudit »

Helmut Newton, Bergstrom over Paris, 1976, polaroid, 7.3 x 9.5 cm, Collection privée Pendant tout ce long jour assise à son miroir  À ranimer les fleurs sans fin de l’incendie  Sans dire ce qu’une autre à sa place aurait dit Elle martyrisait à plaisir sa mémoire  C’était […]

Laisser un commentaire

LOUIS ARAGON RENCONTRE GERARD FROMANGER « Rien n’est précaire comme vivre / Rien comme être n’est passager / C’est un peu fondre comme le givre / Et pour le vent être léger / J’arrive où je suis étranger »

Gérard Fromanger, Peinture Monde Carbon Black, 2015, huile sur toile, Centre Pompidou, Paris Rien n’est précaire comme vivre Rien comme être n’est passager C’est un peu fondre comme le givre Et pour le vent être léger J’arrive où je suis étranger Louis Aragon, « J’arrive où […]

Laisser un commentaire

LOUIS ARAGON RENCONTRE MAGRITTE « Tes yeux ont le mal d’horizon / Fou qui trouve assez bleu l’azur / A qui le ciel n’est pas prison / Il faut aimer à démesure / Ce n’est pas assez que raison »

René Magritte, Le faux miroir, 1928, huile sur toile, 54 x 80.9 cm, Museum of Modern Art, New York Tes yeux ont le mal d’horizon Fou qui trouve assez bleu l’azur A qui le ciel n’est pas prison Il faut aimer à démesure Ce n’est pas assez que […]

Laisser un commentaire

ARAGON RENCONTRE LEVY-DHURMER « Rien n’est jamais acquis à l’homme Ni sa force Ni sa faiblesse ni son coeur Et quand il croit / Ouvrir ses bras son ombre est celle d’une croix / Et quand il croit serrer son bonheur il le broie / Sa vie est un étrange et douloureux divorce / Il n’y a pas d’amour heureux » / « Man never truly possesses anything / Neither his strength, nor his weakness, nor his heart / And when he opens his arms his shadow is that of a cross / And when he tries to embrace happiness he crushes it / His life is a strange and painful divorce / There is no happy love »

Lucien Lévy-Dhurmer, Salome, 1896, pastel, Collection privée  Rien n’est jamais acquis à l’homme Ni sa force Ni sa faiblesse ni son coeur Et quand il croit Ouvrir ses bras son ombre est celle d’une croix Et quand il croit serrer son bonheur il le broie […]

Laisser un commentaire

ARAGON RENCONTRE RUSSOLO « Tes yeux sont si profonds qu’en me penchant pour boire / J’ai vu tous les soleils y venir se mirer / S’y jeter à mourir tous les désespérés / Tes yeux sont si profonds que j’y perds la mémoire »

Luigi Russolo, Chioma, 1911, huile sur toile, Collection privée  Tes yeux sont si profonds qu’en me penchant pour boire J’ai vu tous les soleils y venir se mirer S’y jeter à mourir tous les désespérés Tes yeux sont si profonds que j’y perds la mémoire Louis […]

Laisser un commentaire

ARAGON RENCONTRE DICORCIA « Sauras-tu jamais ce qui me traverse / Ce qui me bouleverse et qui m’envahit / Sauras-tu jamais ce qui me transperce / Ce que j’ai trahi quand j’ai tressailli »  

La Rencontre poétique de Clara Delaporte, à retrouver sur la page Clara Delaporte  Philip-Lorca DiCorcia, Marilyn, 28 Years Old; Las Vegas, Nevada; 30 $, 1990-92, 2015, chromogenic color print, 24 x 35 cm, MOMA, New York Sauras-tu jamais ce qui me traverse Ce qui me bouleverse et qui […]

Laisser un commentaire