All posts filed under: Eluard

PAUL ELUARD RENCONTRE ODILE REDON « Le jour en pure perte noie les étoiles / A la pointe d’un seul regard / De la même contemplation / Il faut brûler le sphinx qui nous ressemble / Et ses yeux de saison / Et ses mousses de solitude. »

Odile Redon, Le Sphinx rouge, 1912, huile sur toile, pastel, 61 x 49.5 cm, Collection privée Le jour en pure perte noie les étoiles A la pointe d’un seul regard De la même contemplation Il faut brûler le sphinx qui nous ressemble Et ses yeux de […]

Laisser un commentaire

PAUL ELUARD RENCONTRE ACHILLE GUILLAUMET « Je me suis séparé de toi / Mais l’amour me précédait encore / Et quand j’ai tendu les bras / La douleur est venue s’y faire plus amère / Tout le désert à boire / Pour me séparer de moi-même. »

Achille Guillaumet, Sahara, 1867, huile sur toile, 110 × 200 cm, Musée d’Orsay, Paris Je me suis séparé de toi Mais l’amour me précédait encore Et quand j’ai tendu les bras La douleur est venue s’y faire plus amère Tout le désert à boire Pour me séparer de […]

2 commentaires

PAUL ELUARD RENCONTRE DAVID MALIN « Leurs ailes sont les miennes, rien n’existe / Que leur vol qui secoue ma misère / Leur vol d’étoile et de lumière Leur vol de terre, leur vol de pierre Sur les flots de leurs ailes, / Ma pensée soutenue par la vie et la mort »

  David Malin, « IC 2118, the Witch’s Head nebula, in Eridanus », photographie, n.c., Collection privée Leurs ailes sont les miennes, rien n’existe Que leur vol qui secoue ma misère Leur vol d’étoile et de lumière Leur vol de terre, leur vol de pierre Sur les […]

Laisser un commentaire

ELUARD RENCONTRE LICHTENSTEIN « Les hommes sont faits pour s’entendre / Pour se comprendre pour s’aimer / Ont des enfants qui deviendront pères des hommes / Ont des enfants sans feu ni lieu / Qui réinventeront les hommes / Et la nature et leur patrie / Celle de tous les hommes / Celle de tous les temps. » – POUR PARIS

Roy Lichtenstein, Sunrise (lever de soleil), 1965, Huile et Magna sur toile, 91,4 × 172,7 cm, Collection privée Les hommes sont faits pour s’entendre Pour se comprendre pour s’aimer Ont des enfants qui deviendront pères des hommes Ont des enfants sans feu ni lieu Qui réinventeront les hommes Et […]

1 commentaire