All posts filed under: Rock

DANIEL DARC RENCONTRE MICHAEL WOLF « La pluie qui tombe m’effraie un peu / comme les larmes qui coulent de tes yeux / Le temps n’attend pas, tu le sais / Seuls les regrets semblent parfaits »

Michael Wolf, Tokyo Compression, 1982, photographie, n.c., Collection privée La pluie qui tombe, m’effraie un peu, comme les larmes qui coulent de tes yeux Le temps n’attend pas, tu le sais, Seuls les regrets semblent parfaits Daniel Darc, « La pluie qui tombe », 2004 La pluie […]

Laisser un commentaire

LEONARD COHEN RENCONTRE MARC CHAGALL « Dance me to your beauty with a burning violin / Dance me through the panic ’til I’m gathered safely in / Lift me like an olive branch and be my homeward dove / Dance me to the end of love » / « Fais moi danser jusqu’à voir ta beauté sur un air de violon se consumant / Fais moi danser malgré la panique jusqu’à ce que je sois en paix / Soulève-moi comme un rameau d’olivier et soit la colombe me montrant le chemin / Fais moi danser jusqu’à la fin de l’amour »

Marc Chagall, Esquisse définitive pour la peinture murale du Metropolitan Opera, Lincoln Art Center, New York : Le Triomphe de la musique, 1966, gouache sur toile, The MET, New York Dance me to your beauty with a burning violin Dance me through the panic ’til I’m gathered […]

Laisser un commentaire

THE DOORS RENCONTRE BOTTICELLI « Hello, I love you, won’t you tell me your name ? Hello, I love you, let me jump in your game. She’s walkin’ down the streets, Blind to every eye she meets. Do you think you’ll be the guy To make the queen of the angels sigh ? » /« Bonjour, je t’aime, ne me diras-tu pas ton nom ? Bonjour, je t’aime, laisse-moi me joindre a ton jeu. Elle descend la rue, Aveugle à tous les regards qu’elle croise. Crois-tu être le type Qui feras soupirer la reine des anges ? »

Sandro Botticelli, L’Annonciation, 1489-90, détrempe sur bois, 150 x 156 cm, Musée des Offices, Florence Hello, I love you, won’t you tell me your name ? Hello, I love you, let me jump in your game.  She’s walkin’ down the streets, Blind to every eye she […]

Laisser un commentaire

ALAIN BASHUNG RENCONTRE DENIS SARAZHIN « Voyez-vous tous ces humains / Danser ensemble à se donner la main / S’embrasser dans le noir à cheveux blonds / A ne pas voir demain comme ils seront… / Car si la Terre est ronde / Et qu’ils s’agrippent / Au-delà, c’est le vide »

Denis Sarazhin, Wind, 2015, huile sur toile, 200 x 200 cm, Collection privée Voyez-vous tous ces humains  Danser ensemble à se donner la main  S’embrasser dans le noir à cheveux blonds  A ne pas voir demain comme ils seront…  Car si la Terre est ronde  Et […]

Laisser un commentaire

ALAIN BASHUNG RENCONTRE SALVADOR DALI « Elle est née des caprices / Pommes d’or, pêches de diamant / Des cerises qui rosissaient ou grossissaient / Lorsque deux doigts s’en emparaient (…) Première à éclairer la nuit / Vénus »

La Rencontre poétique de Manoune Inami Salvador Dali, Galarina, 1945, huile sur toile, 64.1 × 50.2 cm, Théâtre-musée Dalí, Figueres Elle est née des caprices  Pommes d’or, pêches de diamant  Des cerises qui rosissaient ou grossissaient Lorsque deux doigts s’en emparaient (…) Première à éclairer la nuit Vénus Alain […]

Laisser un commentaire

THE BEATLES RENCONTRE MANET « Look at you all / See the love there that’s sleeping / While my guitar gently weeps / I look at the floor / And I see it needs sweeping / Still my guitar gently weeps » / « Je vous regarde tous, et je vois l’amour endormi tandis que ma guitare sanglote / Je regarde le sol je vois qu’il faut passer le balai et ma guitare continue à sangloter doucement » – La Rencontre poétique de Thomas Pétoux

Edouard Manet, Le joueur de guitare, 1860, huile sur toile, 114 x 147, Metropolitan Museum of Art, Manhattan Look at you all See the love there that’s sleeping While my guitar gently weeps I look at the floor And I see it needs sweeping Still my […]

Laisser un commentaire

FLAVIEN BERGER RENCONTRE KEVIN DOWD : « Le cercle célestre dessiné par les cris / Mes lunettes effilochent le spectre des fontaines / Les yeux collés au ciel tous les visages brillent / Le plus beau des voyages c’est la fête foraine »

Kevin Dowd, Descent, 2014, photomontage, n.c., Collection privée  Le cercle célestre dessiné par les cris  Mes lunettes effilochent le spectre des fontaines  Les yeux collés au ciel tous les visages brillent  Le plus beau des voyages c’est la fête foraine  Flavien Berger, « La Fête noire », […]

Laisser un commentaire