All posts filed under: Théâtre

CYRANO DE BERGERAC RENCONTRE ALBERTO GIACOMETTI « Descriptif : « c’est un roc ! … c’est un pic… c’est un cap ! Que dis-je, c’est un cap ? … c’est une péninsule ! » » / «  Descriptive: « Tis a rock! A peak! A cape! No, it’s a peninsula! » »

Alberto Giacometti, Le Nez, 1947, plâtre peint, corde, métal, 82,6 x 77,5 x 36,7 cm, Centre Pompidou, Paris Descriptif : « c’est un roc ! … c’est un pic… c’est un cap ! Que dis-je, c’est un cap ? … c’est une péninsule ! » Descriptive: « Tis a rock! […]

Laisser un commentaire

SHAKESPEARE RENCONTRE SAUL LEITER « Mais, doucement ! Quelle lumière brille à cette fenêtre ? / C’est là l’Orient, et Juliette en est le soleil. / Lève‑toi, clair soleil, et tue la lune jalouse / Qui est déjà malade et pâle, du chagrin / De te voir tellement plus belle, toi sa servante. » / « But soft, what light through yonder window breaks? / It is the east and Juliet is the sun! / Arise, fair sun, and kill the envious moon, / Who is already sick and pale with grief / That thou her maid art far more fair than she. »

Saul Leiter, Lanesville, Variant 2, 1958, photographie, n.c., Collection privée Mais, doucement ! Quelle lumière brille à cette fenêtre ? C’est là l’Orient, et Juliette en est le soleil. Lève‑toi, clair soleil, et tue la lune jalouse Qui est déjà malade et pâle, du chagrin De te voir […]

Laisser un commentaire

DIDEROT RENCONTRE HOPPER « L’acteur est las, et vous tristes ; c’est qu’il s’est démené sans rien sentir, et que vous avez senti sans vous démener. S’il en était autrement, la condition de comédien serait la plus malheureuse des conditions ; mais il n’est pas le personnage, il le joue et le joue si bien que vous le prenez pour tel : l’illusion n’est que pour vous ; il sait bien, lui, qu’il ne l’est pas. »

Edward Hopper, Soir Bleu, 1914, huile sur toile, 91.4 × 182.9cm, Whitney Museum of American Art, New York L’acteur est las, et vous tristes ; c’est qu’il s’est démené sans rien sentir, et que vous avez senti sans vous démener. S’il en était autrement, la condition de comédien serait […]

Laisser un commentaire

TCHEKOV RENCONTRE MALYAVIN « Il ne faut pas peindre la vie telle qu’elle est, ou telle qu’elle devrait être, mais telle qu’elle nous apparaît dans nos rêves. » / «  We should show life neither as it is, nor as it should be, but as we see it in our dreams. »

Filipp Malyavin, Tourbillon, 1906, huile sur toile, 210×125 cm, Tretyakov Gallery, Moscow Il ne faut pas peindre la vie telle qu’elle est, ou telle qu’elle devrait être, mais telle qu’elle nous apparaît dans nos rêves. We should show life neither as it is, nor as it should be, but as […]

Laisser un commentaire