SACHA GUITRY RENCONTRE NAN GOLDIN « On se veut et on s’enlace ; puis on s’en lasse et on s’en veut. »

Laisser un commentaire
Nan Goldin, Poésie, Sacha Guitry, Théâtre

goldinp7804410.jpg

Nan Goldin, Greer and Robert on the Bed, NYC, 1982, photographie colorisée, Tate Britain, Londres

On se veut et on s’enlace ; puis on s’en lasse et on s’en veut. 

Sacha Guitry

« Monsieur Guitry, comment voyez vous la vie amoureuse ? »

Sacha Guitry : « C’est très simple : on se veut et on s’enlace ; puis on s’en lasse et on s’en veut. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s