BIOLAY RENCONTRE MAN RAY « Dans mes Nuits blanches, il y a des turbulences, des messages en morse, des S.O.S. »

1 commentaire
Biolay, Chanson française, Man Ray

affiche

Man Ray, Une Nuit à Saint Jean De Luz, 1929, huile sur toile, 73 x 54 cm, Centre Pompidou, Paris

Dans mes Nuits Blanches,
Il y a des turbulences
Des messages en morse
Des S.O.S.

Benjamin Biolay, « Nuits blanches » dans Négatif, 2003 

One thought on “BIOLAY RENCONTRE MAN RAY « Dans mes Nuits blanches, il y a des turbulences, des messages en morse, des S.O.S. »”

  1. Au centre du poème il y a un autre poème, au centre du centre il y a une absence, au centre de l’absence il y a mon ombre.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s