RENE CHAR RENCONTRE MARX ERNST

Max Ernst, La Toilette de la mariée, 1940, huile sur toile, 130 x 96 cm, Collection Peggy Guggenheim, Venise

Ce qui vient au monde pour ne rien troubler ne mérite ni égards ni patience

René Char, Fureur et mystère, 1948

Laisser un commentaire