MAUPASSANT RENCONTRE KOONS « Moi ; ce que j’aimerais, c’est la beauté charnelle : Je voudrais être beau comme les anciens dieux, » / « Me; what I would like, it is the carnal beauty: I would like to be beautiful like the former gods »  

Laisser un commentaire
Koons, Maupassant, Poésie, The Poetic Match

antiquity_e-2013-0141_antiquity_3.jpg

Jeff Koons, Antiquity 3, 2009-2011, huile sur toile, 259.1 x 350.5 cm, Collection privée

Moi ; ce que j’aimerais, c’est la beauté charnelle :
Je voudrais être beau comme les anciens dieux,
Et qu’il restât aux coeurs une flamme éternelle
Au lointain souvenir de mon corps radieux.


Me; what I would like, it is the carnal beauty:
I would like to be beautiful like the former gods,
And who it remained in the hearts an eternal flame 
With the distance memory of my radiant body.

Guy de Maupassant, « Désirs » dans Des Vers, 1880

Le rêve pour les uns serait d’avoir des ailes,
De monter dans l’espace en poussant de grands cris,
De prendre entre leurs doigts les souples hirondelles,
Et de se perdre, au soir, dans les cieux assombris.

D’autres voudraient pouvoir écraser des poitrines
En refermant dessus leurs deux bras écartés ;
Et, sans ployer des reins, les prenant aux narines,
Arrêter d’un seul coup les chevaux emportés.

Moi ; ce que j’aimerais, c’est la beauté charnelle :
Je voudrais être beau comme les anciens dieux,
Et qu’il restât aux coeurs une flamme éternelle
Au lointain souvenir de mon corps radieux.

Je voudrais que pour moi nulle ne restât sage,Choisir l’une aujourd’hui, prendre l’autre demain ;
Car j’aimerais cueillir l’amour sur mon passage,
Comme on cueille des fruits en étendant la main.

Ils ont, en y mordant, des saveurs différentes ;
Ces arômes divers nous les rendent plus doux.
J’aimerais promener mes caresses errantes
Des fronts en cheveux noirs aux fronts en cheveux roux.

J’adorerais surtout les rencontres des rues,
Ces ardeurs de la chair que déchaîne un regard,
Les conquêtes d’une heure aussitôt disparues,
Les baisers échangés au seul gré du hasard.

Je voudrais au matin voir s’éveiller la brune
Qui vous tient étranglé dans l’étau de ses bras ;
Et, le soir, écouter le mot que dit tout bas
La blonde dont le front s’argente au clair de lune.

Puis, sans un trouble au coeur, sans un regret mordant,
Partir d’un pied léger vers une autre chimère.
– Il faut dans ces fruits-là ne mettre que la dent :
On trouverait au fond une saveur amère.


The dream would be having wings,
to go up in space by pushing great cries,
to take between their fingers the flexible swallows,
And to lose themselves, at the evening,

in the obscured skies.Others would like to be able to crush chests
By closing again above their two isolated arms;
And, without bending kidneys, taking them with the nostrils,
Stopping only one blow the carried horses.

Me; what I would like, it is the carnal beauty:
I would like to be beautiful like the former gods,
And who it remained in the hearts an eternal flame 
With the distance memory of my radiant body.

I would like that for me no one remained wise,
Choisir one today, to take the other tomorrow;
Because I would like to gather the love on my passage,
Like one picking of the fruits by extending the hand.

They have, in y corrosive, of different savors;
These various flavors make them softer to us.
I would like to walk my wandering caresses
Of the faces in black hair to the faces in russet-red hair.

I would adore especially the meetings of the streets,
These heats of the flesh, which at a glance unchained,
The one-hour conquests disappeared at once,
Kisses exchanged with the only liking of the chance.

I would like in the morning to see, to wake up the brown one
Who holds you strangled in the vice of his arms;
And the evening, to listen to the word which the blonde says low
Whose face is silver-plated with the moonlight.

Then, without a disorder in the heart, a corrosive regret,
To start from a light foot towards another dream. –
It is necessary in these fruits to put only the tooth:
One would find at the bottom a bitter savour.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s