MOLIERE RENCONTRE APHRODITE « Couvrez ce sein que je ne saurais voir. / Par de pareils objets, les âmes sont blessées, / Et cela fait venir de coupables pensées. » / «  Cover up that bosom, which I can’t endure to look on. / Things like that offend. Our souls, and fill our minds with sinful thought »

Laisser un commentaire
Aphrodite, Molière, Poésie, Waterhouse

statua_della_venere_capitolina
Aprhrodite du Capitole, Ier – IIe siècle après J.-C, marbre, 193 cm, Musée du Capitole, Rome

Couvrez ce sein que je ne saurais voir.
Par de pareils objets, les âmes sont blessées,
Et cela fait venir de coupables pensées.


Cover up that bosom, which I can’t endure to look onThings like that offend. Our souls, and fill our minds with sinful thought

Molière, Le Tartuffe, 1664

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s