VERLAINE RENCONTRE TURNER « L’Océan sonore / Palpite sous l’oeil / De la lune en deuil / Et palpite encore » / « The resonant ocean / Throbs under the eye / Of the grieving moon / And throbs still. »  

Laisser un commentaire
Poésie, The Poetic Match, Turner, Verlaine

 

Joseph Mallord William Turner, Fishermen at Sea, c. 1796, Oil on canvas, 91 x 122 cm, Tate Gallery, London

Joseph Mallord William Turner, Fishermen at Sea, 1796, huile sur toile, 91 x 122 cm, Tate Gallery, London

L’Océan sonore
Palpite sous l’oeil
De la lune en deuil
Et palpite encore


The resonant ocean
Throbs under the eye
Of the grieving moon
And throbs still.

Paul Verlaine, « Marine » dans Poèmes Saturniens, 1866 

L’Océan sonore
Palpite sous l’oeil
De la lune en deuil
Et palpite encore,

Tandis qu’un éclair
Brutal et sinistre
Fend le ciel de bistre
D’un long zigzag clair,

Et que chaque lame,
En bonds convulsifs,
Le long des récifs
Va, vient, luit et clame,

Et qu’au firmament,
Où l’ouragan erre,
Rugit le tonnerre
Formidablement.


The resonant ocean
Throbs under the eye
Of the grieving moon
And throbs still.

While a flash of lightning,
Brutal and sinister,
Splits apart the bistre sky
With a long and bright zigzag!

And each blade,
In convulsive leaps
Amid the reefs,
Comes and goes,
glows and clamours!

And up to the firmament
Where the hurricane roams,
The thunder roars
Tremendously.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s