ROMAIN GARY RENCONTRE MAGRITTE

René Magritte, Les Amants, 1928, huile sur toile, 54 x 73 cm, MOMA, New York

L’amour, tu sais, ce dont il a le plus besoin, c’est l’imagination. Il faut que chacun invente l’autre avec toute son imagination, avec toutes ses forces et qu’il ne cède pas un pouce de terrain à la réalité ; alors là, lorsque deux imaginations se rencontrent… Il n’y a rien de plus beau !

Romain Gary, Les enchanteurs, 1973

Un commentaire

Répondre à loisobleu Annuler la réponse.