DU BELLAY RENCONTRE GLEYRE « Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage, (…) / Et puis est retourné, plein d’usage et raison, / Vivre entre ses parents le reste de son âge ! » / «  Happy he who like Ulysses has returned successful from his travels, (…) / Then returned, wise to the world / Live amongst his family to the end of his age! »

Laisser un commentaire
du Bellay, Gleyre, Non classé, Poésie, The Poetic Match

Öèôðîâàÿ ðåïðîäóêöèÿ íàõîäèòñÿ â èíòåðíåò-ìóçåå Gallerix.ru

Charles Gleyre, Les Illusions perdus, 1842, huile sur toile, Musée de Louvre, Paris

Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage, (…)
Et puis est retourné, plein d’usage et raison,
Vivre entre ses parents le reste de son âge !


Happy he who like Ulysses has returned successful from his travels, (…)
Then returned, wise to the world
Live amongst his family to the end of his age!

Joachim du Bellay, « Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage » dans Les Regrets, 1558

Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage,
Ou comme cestuy-là qui conquit la toison,
Et puis est retourné, plein d’usage et raison,
Vivre entre ses parents le reste de son âge !

Quand reverrai-je, hélas, de mon petit village
Fumer la cheminée, et en quelle saison
Reverrai-je le clos de ma pauvre maison,
Qui m’est une province, et beaucoup davantage ?

Plus me plaît le séjour qu’ont bâti mes aïeux,
Que des palais Romains le front audacieux,
Plus que le marbre dur me plaît l’ardoise fine :

Plus mon Loire gaulois, que le Tibre latin,
Plus mon petit Liré, que le mont Palatin,
Et plus que l’air marin la doulceur angevine.


Happy he who like Ulysses has returned successful from his travels,
Or like he who sought the Golden Fleece,
Then returned, wise to the world
Live amongst his family to the end of his age!

When shall I see again, alas, of my dear village,
Its chimney smoke, and in which season,
Will I see again that little, modest, plot of earth
That is a province to me, and far more than I draw here?

I’m drawn far more to my forefathers home,
Than to a Roman palace fine and proud,
More than hard marble I prefer fine slate:

My gaul Loir I prefer to latin Tiber,
My little Liré I prefer to Palatine,
And to sea air, soft climate Angevine.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s