GAINSBOURG RENCONTRE DAVID «  En relisant ta lettre je m’aperçois que l’orthographe et toi, ça fait deux. »

1 commentaire
Chanson française, David, Gainsbourg

11261211_1418433471811453_3053494618842821623_oJacques Louis David, La Mort de Marat, 1793, huile sur toile, 165 x 128 cm, Musées royaux des beaux-arts de Belgique, Bruxelles

En relisant ta lettre je m’aperçois que l’orthographe et toi, ça fait deux. 

Serge Gainsbourg, « En relisant ta lettre » dans L’étonnant Serge Gainsbourg, 1961

One thought on “GAINSBOURG RENCONTRE DAVID «  En relisant ta lettre je m’aperçois que l’orthographe et toi, ça fait deux. »”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s