GAINSBOURG RENCONTRE DEGAS « Je bois / A trop forte dose / Je vois / Des éléphants roses »

Laisser un commentaire
Chanson française, DEgas, Gainsbourg

 

the-absinthe-drinker-1876

Edgar Degas, L’Absinthe, 1875, huile sur toile, Musée d’Orsay, Paris

Je bois
A trop forte dose
Je vois
Des éléphants roses

Serge Gainsbourg, « Intoxicated man » dans Serge Gainsbourg n°4, 1962

Je bois
A trop forte dose
Je vois
Des éléphants roses
Des araignées sur le plastron
D’mon smoking
Des chauves-souris au plafond
Du living-
Room

Eh toi
Dis-moi quelque chose
Tu es là
Comme un marbre rose
Aussi glacé que le plastron
D’mon smoking
Aussi pâle que le plafond
Du living-
Room

L’amour
Ne m’dit plus grand chose
Toujours
Ces éléphants roses
Ces araignées sur le plastron
D’mon smoking
Ces chauves-souris au plafond
Du living-
Room

Eh toi
Dis-moi quelque chose
Tu es là
Comme un marbre rose
Aussi glacé que le plastron
D’mon smoking
Aussi pâle que le plafond
Du living-
Room

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s