SYBILLE REMBARD RENCONTRE LUIGI RUSSOLO « Son passé dessine un mosaïque surréaliste enluminé par la brume lactescente / C’est encore une histoire tendre et cruelle (…) Paysage impressionniste / Réveil »

Laisser un commentaire
Poésie, Rembard, Russolo

memories-of-a-night-1911

Luigi Russolo, Souvenir de la nuit, 1911, huile sur toile, 100 x 101 cm, Silfika Collection, New York

Son passé dessine un mosaïque
surréaliste
enluminé par la brume lactescente
C’est encore une histoire tendre et cruelle (…)

Paysage impressionniste

Réveil

Sybille Rembard, « Beauté fractionnée », 2002

Dans une flaque rouge
elle voit le vitrail de son âme
démultipliée par son esprit
miroir psychique de son amoralité dorée
Ce n’est qu’une histoire virginale
redondante
cornaquée par l’opulence des sens
Son passé dessine un mosaïque
surréaliste
enluminé par la brume lactescente
C’est encore une histoire tendre et cruelle
association organique
de son corps
iridescent impudique
Elle n’est qu’une abeille butinant la mise en scène de l’humanité

Paysage impressionniste

Réveil

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s