PREVERT RENCONTRE SCHIELE « Et elle lui disait (…) Serre-moi dans tes bras / Embrasse-moi / Embrasse-moi longtemps / Embrasse-moi / Plus tard il sera trop tard / Notre vie c’est maintenant (…) On gèle on étouffe / On n’a pas d’air / Si tu cessais de m’embrasser / Il me semble que j’mourais étouffée » / « And she said to him (…) Hold me in your arms Kiss me / Kiss me for a long time / Kiss me It will be too late / Our life is now / We are choked frozen / There is no air (…) If you ceased to kiss me / I think I would die choked »

2 commentaires
Poésie, Prévert, Schiele, The Poetic Match

Egon_Schiele_016.jpg

Egon Schiele, L’étreinte, 1917, huile sur toile, 98 x 169 cm, Belvedere, Vienne, Autriche

Et elle lui disait (…)
Serre-moi dans tes bras
Embrasse-moi
Embrasse-moi longtemps Embrasse-moi
Plus tard il sera trop tard
Notre vie c’est maintenant (…)
On gèle on étouffe
On n’a pas d’air
Si tu cessais de m’embrasser
Il me semble que j’mourais étouffée


and she said to him (…)
Hold me in your arms
Kiss me
Kiss me for a long time
Kiss me
It will be too late
Our life is now (…)
We are choked frozen
There is no air
If you ceased to kiss me
I think I would die choked

Jacques Prévert, « Embrasse-moi » dans Histoires, 1948

C’était dans un quartier de la ville lumière
Où il fait toujours noir où il n’y a jamais d’air
Et l’hiver comme l’été là c’est toujours l’hiver
Elle était dans l’escalier
Lui à côté d’elle elle à côté de lui 
C’était la nuit 
Ça sentait le souffre 
Car on avait tué des punaises dans l’après-midi 
Et elle lui disait 
Ici il fait noir 
Il n’y a pas d’air 
L’hiver comme l’été c’est toujours l’hiver 
Le soleil du bon dieu ne brill’ pas de notr’ côté 
Il a bien trop à faire dans les riches quartiers 
Serre-moi dans tes bras 
Embrasse-moi 
Embrasse-moi longtemps 
Embrasse-moi 
Plus tard il sera trop tard 
Notre vie c’est maintenant 
Ici on crèv’ de tout 
De chaud et de froid 
On gèle on étouffe 
On n’a pas d’air 
Si tu cessais de m’embrasser 
Il me semble que j’mourais étouffée 
T’as quinze ans j’en ai quinze 
A nous deux on a trente 
A trente ans on n’est plus des enfants 
On a bien l’âge de travailler 
On a bien celui de s’embrasser 
Plus tard il sera trop tard 
Notre vie c’est maintenant 
Embrasse-moi !


It was in a neighborhood of the city of lighy
Where it is always black or there is never air
And the winter like the summer here it is always cold
She was in the stairwell
Him next to her her next to him
It was night
and she said to him
Here it is dark
there is no air
The winter like the summer it is always cold
The sun of the good God does not shine on our side
He has too much to do in the rich neighborhoods
Hold me in your arms
Kiss me
Kiss me for a long time
Kiss me
It will be too late
Our life is now
Here we die all
of hot of cold
We are choked frozen
There is no air
If you ceased to kiss me
I think I would die choked
You’re fifteen I’m fifteen
To us its been thirty
In thirty years we are no longer children
We have the right to work
We were the ones kissing
Later it will be too late
Our life is now
Kiss me..

2 thoughts on “PREVERT RENCONTRE SCHIELE « Et elle lui disait (…) Serre-moi dans tes bras / Embrasse-moi / Embrasse-moi longtemps / Embrasse-moi / Plus tard il sera trop tard / Notre vie c’est maintenant (…) On gèle on étouffe / On n’a pas d’air / Si tu cessais de m’embrasser / Il me semble que j’mourais étouffée » / « And she said to him (…) Hold me in your arms Kiss me / Kiss me for a long time / Kiss me It will be too late / Our life is now / We are choked frozen / There is no air (…) If you ceased to kiss me / I think I would die choked »”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s