APOLLINAIRE RENCONTRE ROBERT DELAUNAY « O Paris / Du rouge au vert tout le jaune se meurt / Paris Vancouver Hyères Maintenon New-York et les Antilles / La fenêtre s’ouvre comme une orange / Le beau fruit de la lumière » / « O Paris / From the red to the green all the yellow goes die / Paris vancouver Hyeres Maintenon New-York and the Antilles / The window is getting open like an orange / The beautiful fruit of the light »

1 commentaire
Apollinaire, Non classé, Poésie, Robert Delaunay, The Poetic Match

« Apollinaire, le regard du poète » à retrouver au Musée de l’Orangerie

9259_983_Delaunay-La-fenetre

Robert Delaunay, La fenêtre, 1912, huile sur toile marouflée sur carton, 45,8 x 37,5 cm, Musée de Grenoble, Grenoble

O Paris
Du rouge au vert tout le jaune se meurt
Paris Vancouver Hyères Maintenon New York et les Antilles
Le fenêtre s’ouvre comme une orange
Le beau fruit de la lumière


O Paris
From the red to the green all the yellow goes die
Paris vancouver Hyeres Maintenon New-York and the Antilles
The window is getting open like an orange
The beautiful fruit of the light

Guillaume Apollinaire, « Les Fenêtres »  Calligrammes 1918

Du rouge au vert tout le jaune se meurt
Quand chantent les aras dans les forêts natales
Abatis de pihis
Il y a un poème à faire sur l’oiseau qui n’a qu’une aile
Nous l’enverron en message téléphonique
Traumatisme géant
Il fait couler les yeux
Voilà une jolie jeune fille parmi les jeunes Turinaises
Le pauvre jeune homme se mouchait dans sa cravate blanche
Tu soulèveras le rideau
Et maintenant voilà que s’ouvre la fenêtre
Araignées quand les mains tissaient la lumière
Beauté pâleur insondables violets
Nous tenterons en vain de prendre du repos
On commencera à minuit
Quand on a le temps on a la liberté
Bignorneaux Lotte multiples Soleils et l’Oursin du couchant
Une vielle paire de chaussures jaunes devant la fenêtre
Tours
Les Tours ce sont les rues
Puits
Puits ce sont les places
Puits
Arbres creux qui abritent les Câpresses vagabondes
Les Chabins chantent des airs à mourir
Aux Chabines marrones
Et l’oie oua-oua trompette au nord
Où le train blanc de neige et de feux nocturnes fuit l’hiver
O Paris
Du rouge au vert tout le jaune se meurt
Paris Vancouver Hyères Maintenon New York et les Antilles
Le fenêtre s’ouvre comme une orange
Le beau fruit de la lumière


From the red to the green all the yellow goes die
When sing the aras in the birthed forests
Giblets of pihis
There is a poem to make on the bird who as just one wing
We send it in telephonic message
Giant traumatism
He makes flow the eyes
Here a pretty girl among the youngs turish girls
The poor young man blows one’s nose in his white tie
You will stir up the curtain
And now so there that goes open the window
Spiders when the hands weaves the light
Beauty palor unprobable violet
We will tempt in vain to take some rest
We will begin at midnight
When we have the time we have the freedom
Bigorneaux Lotte multiples suns and the urchin of the laying
An old pair of yellow shoes in front the window
Towers
The towers these are the streets
Shafts
Shafts these are the places
Shafts
Hollow trees who shelter the vagabonds Câpresses
The Chabins sing some airs to die
To the brown Chabines
And the oie oua-oua trumpet of north
Where the hunters of ratons
Scrapes the shoveling
Sparking diamond
Vancouver
Where the white train of snow and nocturnals fires avoid the winter
O Paris
From the red to the green all the yellow goes die
Paris vancouver Hyeres Maintenon New-York and the Antilles
The window is getting open like an orange
The beautiful fruit of the light

 

One thought on “APOLLINAIRE RENCONTRE ROBERT DELAUNAY « O Paris / Du rouge au vert tout le jaune se meurt / Paris Vancouver Hyères Maintenon New-York et les Antilles / La fenêtre s’ouvre comme une orange / Le beau fruit de la lumière » / « O Paris / From the red to the green all the yellow goes die / Paris vancouver Hyeres Maintenon New-York and the Antilles / The window is getting open like an orange / The beautiful fruit of the light »”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s