ALAIN BASHUNG RENCONTRE KEES VAN DONGEN « Madame rêve d’apesanteur / Des heures des heures / De voltige à plusieurs »

Kees van Dongen (1877-1968), Woman on Sofa, c. 1930, Oil on canvas, 89.2 x 116.8 cm, The Montreal Museum of Fine Arts, Gift of Dr. Max Stern,

Kees Van Dongen, Femme sur un sofa, 1920, huile sur toile, 89,2 x 116,8 cm, Collection privée

Madame rêve d’apesanteur
Des heures des heures
De voltige à plusieurs

Alain Bashung, « Madame Rêve », 1991

Madame rêve d’atomiseurs
Et de cylindres si longs
Qu’ils sont les seuls
Qui la remplissent de bonheur
Madame rêve d’artifices
De formes oblongues
Et de totems qui la punissent

Rêve d’archipels
De vagues perpétuelles
Sismiques et sensuelles

D’un amour qui la flingue
D’une fusée qui l’épingle
Au ciel
Au ciel

On est loin des amours de loin
On est loin des amours de loin
On est loin

Madame rêve ad libitum
Comme si c’était tout comme
Dans les prières
Qui emprisonnent et vous libèrent
Madame rêve d’apesanteur
Des heures des heures
De voltige à plusieurs

Rêve de fougères
De foudres et de guerres
A faire et à refaire

D’un amour qui la flingue
D’une fusée qui l’épingle
Au ciel
Au ciel

On est loin des amours de loin
On est loin des amours de loin
On est loin

Madame rêve
Au ciel
Madame rêve
Au ciel
Madame rêve

Une réflexion au sujet de « ALAIN BASHUNG RENCONTRE KEES VAN DONGEN « Madame rêve d’apesanteur / Des heures des heures / De voltige à plusieurs » »

Répondre à loisobleu Annuler la réponse.