GAINSBOURG RENCONTRE HOPPER « D’abord on s’dit vous, et puis on s’dit tout. On s’envoie un verre, on s’envoie en l’air. Et tout là-haut, là-haut, tout là-haut, là-haut. »

1 commentaire
Chanson française, Gainsbourg, Hopper, Jeremy Gdalia

La Rencontre poétique de Jeremy Gdalia à retrouver dans Electric Discharge Machine

11154697_1414625052192295_2952779619207426323_o

Edward Hopper, Excursion into philosophy, 1959, huile sur toile, 72 x 101 cm, Collection privée

D’abord on s’dit vous, et puis on s’dit tout. On s’envoie un verre, on s’envoie en l’air. 

Et tout là-haut, là-haut, tout là-haut, là-haut.

Serge Gainsbourg, « La femme des uns sous le corps des autres », 1958 

One thought on “GAINSBOURG RENCONTRE HOPPER « D’abord on s’dit vous, et puis on s’dit tout. On s’envoie un verre, on s’envoie en l’air. Et tout là-haut, là-haut, tout là-haut, là-haut. »”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s